Vox Populi, Vox Dei. Voilà comment le tout nouveau patron de Twitter a justifié le rétablissement du compte de Donald Trump. 52 % des répondant·es à son sondage ont voté pour son retour sur le réseau social. Elon Musk est donc un démocrate ! Ah oui ? Pas si vite... La formule étonne d’abord. Veut-il juste faire étalage de sa culture avec une formule latine datant du Moyen-Âge ? Ou sa référence à Dieu annonce-t-elle l’avènement du règne de Elon 1er, souverain mondial de droit divin ? Ou peut-être qu’il prépare sa transformation en Dieu lui-même... En effet, Elon Musk n’est-il pas également un chantre du transhumanisme ? Avec sa société Neuralink, il vise à créer des hommes et des femmes augmenté·es avec des implants cérébraux. Et après ? Quelques cobayes ont déjà des clés de Tesla implantées en sous-cutané pour ne plus risquer de les perdre... De quoi se demander si changer de voiture coutera encore un bras, mais un vrai cette fois ! Mais nous nous égarons. Ce sondage est-il réellement démocratique ? Non bien entendu et vous aurez vite fait de trouver les arguments pertinents pour affirmer que les répondant·es à un sondage sur Twitter ne représentent nullement le peuple. Finalement, ce sondage d’Elon Musk permet de se poser la seule question qui fasse sens : si la régulation de Twitter dépend du bon vouloir du Sire Musk, quelles sont les raisons qui nous font rester sur ce réseau social qui finalement ne vaudra pas beaucoup mieux que le Truth Social de ce Donald Trump fraichement amnistié ? #

 

Le Gavroche

Le roi et l'oiseau bleu

Vox Populi, Vox Dei. Voilà comment le tout nouveau patron de Twitter a justifié le… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

DEMO 12 décembre 22