photo recensionDans son Cahier n° 29 « Inégalités programmées : capitalisme, algorithmes et démocratie », le Centre d’Information et d’Éducation Populaire (CIEP) aborde la question des algorithmes et de leur impact sur la démocratie et la justice sociale. Les algorithmes sont partout (réseaux sociaux, smart cities etc.) Ils génèrent bon nombre d’inégalités et leur utilisation dans notre vie de tous les jours soulève des questionnements à propos de la justice sociale, de l’écologie, en passant par les modes d’information, de délibération et d’aide à la décision publique ou privée. Les données sont présentes partout et deviennent une matière première qui génère potentiellement beaucoup de profit.

Dans un futur proche, elles seront susceptibles de transformer notre monde. Le MOC, en tant que mouvement social, et le CIEP, en tant qu’organisation d’éducation populaire, se doivent donc de se pencher sur ces différents usages de nos données. Le Cahier, rédigé sous la coordination de France Huart, se divise en neuf chapitres et aborde différentes thématiques telles que l’Intelligence artificielle, les asymétries numériques, les plateformes numériques et l’écologie de l’attention, un potentiel droit social de l’algorithme, les enjeux Nord-Sud de l’économie numérique, le journalisme numérique ou encore l’exemple de la coopérative Nubo. Un cahier complet et riche, qui fait le tour de la question. À découvrir sans plus tarder ! 


« Inégalités programmées : capitalisme, algorithmes et démocratie », Cahier du CIEP n° 29, dir. F. HUART, avril 2021.

Le Gavroche

Une société de la mise au ban

Cet automne, les quais de la gare du Nord ont perdu un supplément d’âme. Adieu les… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

DEMO 9 septembre 22