533x800 BrancoC’est l’un des ouvrages qui a marqué le milieu de l’édition en France cette année. Pour la polémique qu’il a suscitée, mais aussi pour son nombre d’exemplaires vendus (près de 100.000). Son titre : Crépuscule. Son auteur : le jeune et charismatique avocat franco-espagnol Juan Branco, fervent défenseur des Gilets jaunes. Son contenu : un pamphlet anti-Macron qui tente de livrer une cartographie des réseaux du pouvoir dans l’Hexagone. Et c’est là le principal intérêt de cet ouvrage, préfacé par Denis Robert, à mi-chemin entre l’essai et l’autobiographie.

Tout au long du récit, l’auteur décrit avec acidité la démocratie française qu’il analyse comme étant confisquée par une élite économico-politico-médiatique. Selon l’auteur, celle-ci tire les ficelles derrière le président de la République, Emmanuel Macron « Immaculée Conception, créature et instrument des intérêts de caste ». Ce même président qui « a été « placé » bien plus qu’il n’a été élu. Et la presse a agi en ce domaine avec complicité. » Les accusations se succèdent au fil des pages ; les théories avancées sont particulièrement séduisantes quand il s’agit d’analyser les différents réseaux d’influence. Mais là où le livre convainc moins, c’est que « l’enquête » promise pèche parfois par manque de consistance. Au final, même si l’ouvrage est à lire avec certaines précautions, il permet tout de même de deviner une démocratie française particulièrement malade et vulnérable. 

 

 

Juan BRANCO, Crépuscule, Paris, Éditions Au diable Vauvert, 2019, 312 pages

Le Gavroche

Bonne nouvelle

Bonne nouvelle. Le baromètre de la générosité vient de révéler ses résultats chez nos… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

avril 2020