philippin expat 1 1Peur d’être infecté·e ou d’infecter ses proches, peur de perdre son emploi – souvent précaire et informel – ou son accès à la protection sociale...voici quelques-unes des craintes ressenties par d’innombrables jeunes par le monde. Un récent rapport de la JOC Internationale (JOCI) 1 les recensent et met en lumière à quel point la question de leur avenir est centrale, peu importe que l’on soit un·e jeune seul·e, isolé·e, en famille, en cohabitation, enfermé·e, dans des conflits, ou dans des espaces de vie limités.

Lire la suite...

pexels william fortunato 6392985Une nouvelle étude commanditée par la FEC 1 à l’Observatoire social européen fait le point sur les principales mesures de protection sociale adoptées en réponse à la pandémie dans les 27 pays de l’Union européenne (UE). La recherche porte sur les dispositifs de maintien dans l’emploi, les allocations de chômage, les indemnités et prestations de maladie ainsi que sur les congés parentaux corona. Elle s’intéresse particulièrement aux travailleurs et travailleuses atypiques et aux indépendants et indépendantes. Ont-ils et elles bénéficié d’une couverture sociale suffisante pour faire face aux bouleversements induits par la pandémie de Covid-19 ? Pour paraphraser George Orwell, on pourrait dire que « tous les travailleurs sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres ».

Lire la suite...

ExtremeDroite Hongrie Crdit Leigh PhillipsCourtisée par des partis politiques qui veulent se maintenir ou se hisser au pouvoir, exerçant même parfois le pouvoir, la présence de l’extrême droite dans les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) est loin d’être anodine. Les multiples stratégies pour infi ltrer le pouvoir et la société semblent porter leurs fruits et pourraient faire vaciller la démocratie pourtant durement acquise dans cette partie de l’Europe. Mais quelle est donc la place qu’y occupe l’extrême droite ? Quelle est sa spécifi cité par rapport aux mouvements existant en Europe occidentale ? Comment infl uence-t-elle les politiques publiques et, plus largement, quels sont ses effets sur la population et la démocratie ? État des lieux.

Lire la suite...

photo interview 13 15 manifSi Matteo Salvini représente l’extrême droite italienne dans les médias internationaux, les visages des nouvelles droites sont multiples et ont des racines profondes dans l’histoire et la culture italiennes. Quels sont les liens de continuité avec la naissance de la République ? Et quelles sont les causes qui ont favorisé l’essor, sous une nouvelle forme, du populisme d’extrême droite d’héritage fasciste ? Parmi elles, nous pouvons citer la crise économique et sociale, le basculement à droite des partis traditionnellement de gauche et la normalisation des discours portés par les partis d’inspiration fasciste et racistes. Éclairage.

Lire la suite...

Preston marina Crdit HELEN M BUSHEDe Copenhague à Barcelone et Naples en passant par Grenoble, un nombre croissant de villes européennes s’efforcent d’utiliser leur pouvoir d’achat de manière stratégique pour promouvoir la justice sociale et poursuivre des objectifs environnementaux. Cependant, cela se passe dans un cadre juridique européen d’inspiration néolibérale à la faveur des multinationales qui sont elles plus à même de proposer les prix les plus bas. Dans l’Europe de l’après-Covid, un cadre juridique européen sans obstacles néolibéraux est nécessaire pour faire des marchés publics municipaux un outil efficace de transition vers des économies locales plus justes, plus vertes et plus dynamiques. Le Green Deal  européen de l’Union européenne (UE) offre de nouvelles opportunités, mais il faudra faire face aux lobbies des entreprises qui vont se battre bec et ongles pour défendre leurs privilèges actuels.

Lire la suite...

pexels anna shvets 4421487Le Mur de Berlin est tombé en 1989. Qu’en est-il de la convergence économique et sociale entre l’Europe orientale et occidentale 30 ans plus tard ? Quid du droit des citoyen·nes de l’Europe orientale à des emplois de qualité, à des salaires décents et à la protection sociale ? Qu’en est-il de leur droit à une représentation syndicale et à des négociations collectives comme levier pour une vie et un travail décent ? Et enfin, quelle « feuille de route » le mouvement syndical européen prévoit-il pour la convergence sociale entre l’Europe orientale et occidentale ? 1

Lire la suite...

photo interview« Des réductions salariales et des dépenses publiques insuffisantes sont la voie directe vers une autre grande dépression » 1 écrit l’économiste Heiner Flassbeck début août 2020. Il nous alerte sur le fait que des pays comme les États-Unis et l’Allemagne se dirigent pourtant dans cette direction. Nous l’avons interviewé pour faire le point sur les politiques socioéconomiques européennes et internationales du moment.

Lire la suite...

Photo ouverture dossier Mercosur Philippe VeldemanL’Union européenne (UE) et les pays du Mercosur se sont entendus le 28 juin dernier sur un accord de principe pour un vaste traité de libre-échange, en négociation depuis 20 ans. Cet accord de principe n’est cependant pas encore synonyme de ratification du traité. En effet, de nombreuses étapes restent encore à franchir avant sa mise en œuvre définitive, notamment la ratification par les parlements des pays européens, et le parcours semble (heureusement) semé de plusieurs embûches de taille, l’opposition citoyenne et agricole n’étant pas des moindres. Décryptage d’un projet de traité et d’un combat à mener.

Lire la suite...

europe socialeLe projet européen est de plus en plus remis en cause. Le peu de considération accordée au social depuis les années 2000 n’est sans doute pas étranger à la situation. Lui redonner une place pourrait changer la donne. Depuis peu, une prise de conscience s’opère en ce sens, y compris à droite de l’échiquier politique. Sans une véritable Europe sociale, c’est tout le projet européen qui pourrait capoter. Éléments d’analyse sur les échecs et succès de l’Europe sociale depuis ses origines jusqu’à nos jours avec Philippe Pochet, directeur de l’Institut syndical européen (ETUI) et auteur de À la recherche de l’Europe sociale 1.

Lire la suite...

DossierStefan KellnerDepuis trois ans, le Portugal est dirigé par une majorité de gauche qui porte en étendard son refus de l'austérité. Taux de chômage en forte baisse, finances publiques assainies : les résultats économiques sont en nette amélioration. Existe-t-il donc « un miracle portugais » ? La réponse est à nuancer. Slalomant entre les exigences de la Commission européenne et celles de la gauche radicale, le Premier ministre socialiste Antonio Costa a en tout cas réussi à sortir son pays de l'ornière. Sans pour autant tout révolutionner.

Lire la suite...

Le Gavroche

Rendons hommage à la jeunesse

Rendons hommage à la jeunesse. Ces jeunes dont on dit volontiers qu’il·elles préfèrent… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

avril 2020