illu dossierÀ l’heure où l’on parle de plus en plus d’une septième réforme de l’État, quel avenir envisager pour Bruxelles ? La Région bruxelloise s’affirme depuis plusieurs décennies, mais garde tout de même des spécificités. Le « millefeuille » bruxellois est loin d’être simple à appréhender. Quelques clefs pour mieux le comprendre 1.

Lire la suite...

visuel web parties politiquesEn mars dernier, le CDH faisait peau neuve après un long processus de réflexion baptisé « Il fera beau demain ». Campagne de com sur les réseaux sociaux, nouvelle charte graphique et surtout nouveau nom – Les Engagé·e·s – la mue du parti orange en mouvement vert turquoise n’est pas passée inaperçue. Un peu plus d’un an auparavant, c’était le SP.A qui devenait Vooruit. En France aussi, le phénomène semble gagner du terrain. S’ils ne sont pas neufs, les renouvellements de nom des partis sont-ils plus fréquents ces dernières années? Et que peut-on voir derrière ces mutations ? Explications.

Lire la suite...

isoloirRecul des familles politiques traditionnelles, progression des verts, paysage politique éclaté... Le 14 octobre dernier, les élections communale et provinciale délivraient leur verdict. Quel impact ces résultats auront-ils sur le scrutin de mai prochain qui verra le renouvellement de nos représentants aux niveaux régional, fédéral et européen ? Les politologues Jean Faniel (CRISP) et Régis Dandoy (Université de Gand) apportent leurs éclairages 1.

Lire la suite...

InterviewRegisDandoyNBL'affaire Publifin constitue une véritable secousse sismique sur le front de la démocratie wallonne. L'onde de choc a d'ailleurs rapidement gagné Bruxelles et la Flandre. C'est aujourd'hui tout un système politique qui est mis en cause par le citoyen. Pour le politologue Régis Dandoy, sans l'instauration rapide de règles claires en matière de transparence des élus, des jours sombres sont à venir pour les partis traditionnels.

Lire la suite...

Charles Michel 2copyright European CouncilDérives autoritaires, mise à mal du principe de la séparation des pouvoirs, surveillance de masse, dépenses futiles… Auprès des acteurs interrogés dans ce numéro, le bilan du gouvernement Michel se révèle assez sombre. Pascal Delwit et Jean Faniel, respectivement professeur de science politique à l’ULB et directeur du Centre de recherche et d’information socio-politiques (CRISP), nous aident à décoder les politiques menées par ce gouvernement et en décortiquent ses spécificités.

Lire la suite...

Lutgen 1 Copyright cdesmech

À l’heure où se profile la mise sur pied d’un gouvernement fédéral associant la N-VA, le MR, le CD&V et l’Open VLD, et tandis qu’ont été formés des gouvernements assez différents les uns des autres au niveau régional et communautaire, il semble intéressant de revenir sur quelques leçons de l’élection pour bien saisir les possibilités offertes aux partis politiques par les électeurs afin de former un gouvernement fédéral.

Lire la suite...

Photo Dossier Avril 2014 1  copyright Martin Caulier

 Depuis la dernière réforme de l’État (2011), les entités fédérées (Régions et Communautés) sont appelées à recevoir de plus en plus de compétences, qui étaient exercées auparavant par l’Autorité fédérale. Conséquences : leurs budgets explosent et leurs champs d’action se multiplient considérablement. Les élections régionales du 25 mai dernier valaient donc leur pesant d’or. Dans cette optique, cet article analyse successivement les résultats de ces élections, la formation et la composition des gouvernements wallon et bruxellois ainsi que leurs répercussions sur le paysage institutionnel belge.

Lire la suite...

zomer2012 7

 

 Après avoir passé au crible les réalisations des gouvernements wallon, bruxellois et fédéral, Démocratie boucle cette série d’interviews en s’attardant sur la Flandre et sa dernière législature. Le politologue Dave Sinardet présente les enjeux majeurs du scrutin de ce 25 mai, annoncé comme celui de tous les dangers : mise en œuvre de la 6e  réforme de l’État, conséquences d’un éventuel raz-de-marée nationaliste, score de la gauche « radicale »...  

Lire la suite...

immigrants mai 2014

 Le 6 décembre 2011, après 541 jours d’atermoiements politiques, le gouvernement Di Rupo voyait enfin le jour avec une surprise de taille : la nomination de Maggie De Block comme Secrétaire d’Etat à l’asile et à la migration. En quelques mois, cette parfaite inconnue parviendra à se hisser en tête des sondages de popularité en Flandre. Pourtant, l’envers du décor de la politique migratoire menée par ce gouvernement fédéral, et par Maggie De Block en particulier, n’est guère reluisant. Explications.

Lire la suite...

photo interview 10 12 Crdit fibonacci blueSelon Ico Maly, une analyse approfondie des idées et des pratiques des nouvelles formes d’extrême droite s’impose aujourd’hui. Pour ce spécialiste des nouveaux médias et de la politique, « on ne peut pas sous-estimer l’histoire des idées, notamment celles de la “nouvelle droite” française qui a émergé dans les années 1960, puis plus loin encore dans le temps, celle des penseurs des anti-lumières comme Edmund Burke ». Dans son dernier livre Nieuw rechts, il analyse ainsi ces courants d’idées en allant jusqu’aux pratiques digitales et dresse un tableau très fouillé des nouvelles tendances d’internationalisation de l’extrême droite. En accordant notamment une attention aux dynamiques spécifiquement flamandes.

Lire la suite...

Le Gavroche

Bonne nouvelle

Bonne nouvelle. Le baromètre de la générosité vient de révéler ses résultats chez nos… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

DEMO 9 septembre 22