Blake et Mortimer sont de retour ! D'ores et déjà, "La machination Voronov" fait un tabac. Seulement voilà, le Maître E.P. Jacobs n'est plus. Julliard (au dessin) et Sente (au scénario) constituent la deuxième équipe de "repreneurs", après Benoît et Van Hamme. Réflexe convenu du commentaire de BD lorsqu'il y a reprise : le dénigrement. C'est comme en politique avec l'extrême droite (excusez la comparaison!) : la copie n'est jamais aussi bonne que l'original. À voir ?

Lire la suite...

Si la variété façon Céline Dion, Lara Fabian, Moos, si la soul et le R&B (1) formatés Mariah Carey, TLC, Whitney Huston et le rock/pop comme peuvent en faire Garbage, Texas, Smashing Pumpkins, Lenny Kravitz, Robbie Williams, dEUS, Indochine ou encore Marylin Manson... remportent toujours un énorme succès auprès des jeunes, on observe toutefois un engouement croissant pour des tendances musicales à l’histoire plus récente et par conséquent plus difficiles à déchiffrer pour les enfants du rock. Parmi ces mouvances qui ont le vent en poupe, nous avons choisi d’en pointer trois en raison du succès colossal qu’elles remportent et du phénomène qu’elles constituent auprès des ados. Décryptage de la techno, du rap et des boys band.

 

 

Lire la suite...

Si le palmarès de Cannes 99 représente une victoire incontestable pour le cinéma belge, en couronnant “Rosetta” et “L’Humanité”, le jury cannois a aussi consacré le triomphe du film humaniste et social, un cinéma à la marge mais dont le succès va s’amplifiant. Témoin des tressauts de notre société contemporaine, le cinéma social n’est pourtant pas issu des années 90 mais remonte jusqu'à l’invention du cinématographe. Petite histoire d’un cinéma dérangeant, provocant et qui aime mettre le “poing” sur les “i”.

Lire la suite...

Article paru dans le n° 9 de mai 2012

En novembre dernier, le Parlement européen a voté massivement une motion qui sonne comme un rappel à l'ordre. Le texte invite Neelie Kroes, Commissaire en charge de la Stratégie numérique, à agir rapidement en faveur de la neutralité d'Internet, lui reprochant un attentisme coupable. Pendant ce temps, les députés belges ont entamé diverses auditions en Commission des Communications, suite au dépôt de deux propositions de loi (PS et CD&V) visant à garantir « la neutralité du réseau » 1. Derrière ce concept un peu hermétique et nettement polémique se cache un réel enjeu démocratique.

Lire la suite...

Bien avant de négocier des accords sociaux interprofessionnels, travailleurs et employeurs se sont maintes fois confrontés au cours de l’histoire du pays. Retour sur les grandes étapes de la conquête de droits sociaux en Belgique ; une conquête finalement récente pour des droits précaires et encore trop limités.

Lire la suite...

« Informer pour libérer », c’est la consigne que se donnera rapidement La Cité. Fournir aux lecteurs les clés de leurs propres choix, c’est, assurément, une grande ambition à laquelle elle s’efforcera d’être fidèle, insiste-t-on dans cet ouvrage en faisant remarquer que, dès l’éditorial du premier numéro paru le 1er octobre 1950, transparaissent les valeurs chrétiennes qui « peuvent rendre le monde meilleur ».

Lire la suite...

Coup d’œil dans le rétroviseur. L’ouvrage voulu par Jean Heinen — qui nous a récemment quittés —, et réalisé en collaboration avec Marie-Thérèse Coenen, Jean-François Dumont, Luc Roussel et Paul Wynants retrace les faits marquants de la vie du journal La Cité lancé le 1er octobre 1950 puis rayé définitivement du paysage médiatique le 28 décembre 1995. Une occasion exceptionnelle de suivre les péripéties d’une publication reconnue comme une émanation des organisations ouvrières chrétiennes jusqu’alors privées de droit de parole. Le moment aussi de redécouvrir divers événements qui ne sont pas sans rappeler des faits qui égrènent notre quotidien.

Lire la suite...

Du tout début du XXe siècle à nos jours, cinéma et pouvoir en Italie n'ont eu de cesse de s'influencer mutuellement. De la création de Cinecittà par Mussolini à la mainmise de Berlusconi sur les moyens de diffusion cinématographique en passant par la réaction que fut le néoréalisme face au fascisme ou encore la révolte de Pier Paolo Pasolini contre la censure imposée après la guerre par la Démocratie chrétienne : les autorités romaines ont toujours tenté de contrôler la créativité débordante d'un cinéma italien hors du commun.

Lire la suite...

Le tourisme est devenu la première source de devises pour un tiers des « pays en développement ». À quels coûts sociaux, environnementaux et culturels ? Privatisation du patrimoine, saccage des écosystèmes, folklorisation des sociétés, consommation des mœurs... la monoculture du tourisme massifié et la diversification tous azimuts de son offre induisent-elles autre chose qu'un « nouvel usage occidental du monde » ?

Lire la suite...

Les États généraux de la culture entamés en décembre 2004 se sont achevés en juin 2005. Dans la foulée de cet exercice délicat, que d'aucuns avaient assimilé à une grand-messe redondante et où de nombreuses revendications, parfois contradictoires, se sont exprimées, la ministre de la Culture, Fadila Laanan (PS), a annoncé en novembre dernier une série de mesures concrètes, assorties d'une promesse budgétaire : au total, une petite centaine de millions d'euros devraient être dégagés d'ici à 2009, dont 65 millions à la culture et 30 millions aux infrastructures culturelles. Reste à savoir si le financement suivra les promesses.

Lire la suite...

Le Gavroche

Une transaction pénale: rien que ça!

Comme moi, vous avez peut-être avalé votre café de travers en apprenant que Stéphane… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Octobre 2019