PhotoRap  KaiApparu dans les quartiers pauvres de New York, le rap a longtemps véhiculé une image de musique engagée et politique. Pourtant, pendant près d’une décennie, les rappeurs n’ont fait que raconter leurs exploits et leur envie de faire la fête. Cet engagement viendra plus tard et marquera de son empreinte la musique. Aujourd’hui, il semble avoir disparu. Vraiment ? Il faut juste regarder plus loin et voir le rap comme un art à part entière.

Lire la suite...

avril photo article 2À l’heure où la « démocratie participative » est particulièrement évoquée, voire invoquée, comme une possible solution aux difficultés que rencontrent nos démocraties occidentales, force est de constater que l’on ne mentionne que rarement le rôle de la démocratie culturelle dans la nécessaire appropriation du politique par le citoyen. La démocratie culturelle met pourtant en œuvre des formes de participation nettement plus impliquantes et par là plus « politiques » que les dispositifs construits par les autorités publiques pour rapprocher le citoyen des enjeux publics et collectifs.

Lire la suite...

Article Maroc copyright Jalil Harfaoui

On fête cette année les 50 ans de l’immigration marocaine. En Communauté française de Belgique, c’est l’Espace Magh, un espace dédié aux cultures du Maghreb et de la diversité belge situé à Bruxelles, qui est à l’initiative du projet. De janvier à juin 2014, une série d’activités culturelles ont été organisées en Wallonie et à Bruxelles. Théâtre, expositions, films, musique, conférences. Tout y est pour fêter cet événement. Tout, vraiment ? Peut-être pas. Les jeunes que l’on dit souvent être d’origine marocaine ne semblent pas être de la fête.

Lire la suite...

3924115546 0a30beee29 z

 

Au fil du temps, le concept de « démocratisation culturelle » a connu bien des tumultes. Ses défenseurs estiment que l’art est accessible et compréhensible par tout un chacun. Mais très vite, cette perception sera battue en brèche par d’autres théoriciens qui mettent en avant le poids non négligeable des origines socioculturelles dans le rapport à l’art. S’en suit l’émergence de la « démocratie culturelle ». Et une cohabitation de ces deux approches dans les politiques culturelles aujourd’hui menées. Il en résulte des objectifs très vagues. Analyse.  

Lire la suite...

Depuis janvier dernier, la RTBF dispose d’une nouvelle feuille de route qui précise à la fois ses missions de service public et les moyens dont elle dispose pour les remplir. Ce contrat de gestion, couvrant les années 2013 à 2017, est le résultat d’un long processus de consultations publiques et d’âpres négociations politiques. Il renforce diverses obligations de la radio et de la télévision publiques francophones, tout en limitant leur dotation. Ce faisant, il ne répond pas à la lancinante question : comment garantir une offre audiovisuelle publique de qualité, à la fois attractive et libérée du diktat de la pub et de la concurrence ?

Lire la suite...

cinmaTrois œuvres majeures du cinéma social – Le voleur de bicyclette ; Moi, Daniel Blake et  Rosetta – dépeignent la dure réalité de celles et ceux qui ont perdu leur emploi. Une réalité qu’il s’agit de montrer telle qu’elle est, tout en lui apportant une signification esthétique et humaine. Telle est en tout cas l’ambition du cinéma social. Évocation.

Lire la suite...

Photo Pacte Copyright SurpriseVaudeville-BrusselsTangoFestival« Bouger les lignes - Tracer nos politiques culturelles pour le XXIe siècle » est un dispositif consultatif à propos des politiques culturelles en Fédération Wallonie-Bruxelles. Lancé par la ministre Milquet en janvier 2015, il est destiné à être finalisé par celle qui lui a succédé, la ministre Gréoli. Il comporte son côté pile et son côté face. Description de ce dont il s’agit, des enjeux, du chaos créé et des perspectives qui, néanmoins, existent d’en faire un « chaos (vraiment) créatif ».

Lire la suite...

Photo Art copyright SteveWilde« C’est du n’importe quoi ! » ; « Ma fille de 8 ans peut faire la même chose » ; « C’est même pas beau » ; « On n’y comprend rien » ; « Et dire qu’il y a des gens qui payent pour ça ! », etc. Voilà une brève compilation de ce que disent certain(e) s de mes ami(e) s lorsqu’est évoqué l’art contemporain. Il ne fait guère de doute que leur point de vue soit partagé par une large frange de la population. Je ne peux pas leur donner tort. Et pourtant...

Lire la suite...

Ren GeorgesAlors que, depuis des mois, les contrôles à l’encontre des chômeurs se renforcent, l’équipe de Démocratie a souhaité prendre le pouls des artistes. Vu la spécificité de leur statut et de leurs contrats, comment s’en sortent-ils ? Voici le témoignage de l’un  d’entre eux, celui de René Georges, « artiste entrepreneur, créateur d’emplois et occasionnellement chômeur ».

Lire la suite...



house-of-cardsHouse of Cards, Borgen, Les hommes de l’ombre... La sphère politique semble omniprésente dans les séries télévisées. Mais, à l’heure où la politique suscite de vives méfiances d’une partie de la population, comment expliquer cet engouement ?

Lire la suite...

Le Gavroche

Rien de neuf sous le soleil

D’accord, les Déclarations de politique ne relèvent pas de la franche rigolade. Pourtant,… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Décembre 2019