Quasiment ignoré par les institutions européennes pendant quarante ans, le domaine de la santé fait son entrée dans les débats européens à partir 1998, non pas par la voie du législateur, mais par celle du juge. Celui-ci en proposera une lecture inspirée davantage par le concept de libre circulation des biens et de libre prestation des services que par la spécificité du secteur et son apport au bien commun. La Commission a fini par adopter cette vision – qui pourrait saper à terme les spécificités des modèles sociaux nationaux. Dernier exemple en date : une offensive, au nom du droit de la concurrence, sur les assurances complémentaires proposées par les mutuelles belges.

Lire la suite...

Il ne serait pas raisonnable de nier le lien entre le monde de la finance et celui de la science, il est puissant et constant. Il prend sa forme en amont de la recherche par le financement des laboratoires et en aval au travers de la rentabilité de l’investissement fondé sur la confiance dans les scientifiques. La course aux brevets n’est pas uniquement stimulée par le souci d’une reconnaissance universelle, elle est surtout alimentée par l’espoir de gains considérables.


Lire la suite...

Fin novembre 2004, quelque 370 participants représentant 25 pays africains se retrouvaient à Bamako, capitale du Mali, afin d’évaluer le développement des mutualités en Afrique de l’Ouest. Bien que d’apparition assez récente pour la plupart, les mutualités apparaissent de plus en plus comme un des moyens les plus prometteurs dans l’amélioration de la santé en Afrique.


Lire la suite...

Bamako, la ville aux cinq collines, est la capitale du Mali souverain depuis 1960. Avec une certaine fierté, teintée d’ironie, le chauffeur de taxi, attire mon attention sur « la colline du pouvoir et, juste en face, de l’autre côté du fleuve Niger, grand comme la mer, précise-t-il, la colline du savoir. » C’est-à-dire l’Université qui, en son temps, sut s’opposer au pouvoir politique autoritaire qui occupait alors « la Maison blanche », bâtiment immaculé sur fond de ciel bleu, visible de toute la ville… et qui a vue sur l’ensemble de la cuvette de Bamako.


Lire la suite...

Après l’analyse de ses statistiques pour l’année 2003, l’organisation Médecins sans frontières s’inquiète de voir le nombre de consultations augmenter dans ses centres de santé de Bruxelles, Liège et Anvers (1). Cette réalité témoigne d’un manque d’accès aux soins médicaux pour toute une frange de la population vivant en Belgique.


Lire la suite...

L’enquête réalisée par la Commission Santé du MOC Brabant wallon le prouve : chacun n’est pas égal face à la santé. Avec la précarisation qui gagne du terrain, l’accès aux soins de santé de certaines catégories de la population se restreint. Si ce constat n’est pas neuf, l’enquête qui vient d’être réalisée affine l’attitude et le point de vue du public précarisé.


Lire la suite...

La question des différences de dépenses en soins de santé entre le Nord et le Sud du pays est de celles qui empoisonnent les relations entre Flamands et francophones depuis de nombreuses années. Une étude de la Mutualité chrétienne remet les pendules à l’heure.


Lire la suite...

Par son décret du 5 juin 1997 entré en vigueur le 6 février 1999 (1) la Région wallonne procédait à la refonte complète de la législation relative à l’hébergement des personnes âgées en Wallonie. Une avancée importante de ce décret consistait à élargir la législation, jusque-là centrée sur les maisons de repos, à de nouvelles formes d’hébergement : la résidence-services et le centre d’accueil de jour. Après deux années d’application, il est apparu indispensable d’apporter plusieurs modifications dans le but d’assurer la viabilité du secteur et de garantir une plus grande protection des droits des personnes âgées. En outre, la situation de certaines résidences-services devait être prise en compte.


Lire la suite...

Avant les années 70, le concept de santé ne retenait guère l’attention au contraire du concept maladie. Le droit à la santé était surtout pensé comme un droit à la « réparation » de la santé.


Lire la suite...

Voilà plus de trente ans que l’on décrit les problèmes soulevés par le vieillissement de la population. Mais les mesures à prendre restent, chez nous, au niveau des bonnes intentions. Selon Hedwige Peemans-Poullet, les causes du blocage sont bien connues. Elles sont de trois ordres : idéologiques, économiques, institutionnelles.


Lire la suite...

Le Gavroche

D'un carnaval à l'autre

Et voilà le temps des carnavals passés… Quelques confettis et serpentins souillent encore… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

mars 2020