Entassés dans des hôtels quand ils ne sont pas laissés à la rue, les demandeurs d’asile sont les premières victimes d’une crise de l’accueil que le Gouvernement aurait pu éviter. Or, au lieu de revoir la gestion de l’accueil, certains politiques veulent en profiter pour durcir la loi sur l’asile. La Ligue des Droits de l’Homme et le Service du Droit des Jeunes ont publié un texte qui rétablit quelques vérités.

Lire la suite...

Le 1er octobre dernier, le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH) publiait le rapport du « Projet Mapping » concernant les violations les plus graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises entre mars 1993 et juin 2003 sur le territoire de la République démocratique du Congo (RDC). Un rapport qui est particulièrement accablant pour les autorités rwandaises et ses alliés. Néanmoins, pour Olivier Lanotte, chercheur et spécialiste de l’Afrique centrale, il doit surtout permettre de rendre enfin justice aux victimes.

Lire la suite...

Tout comme à Bruxelles, en Wallonie, les politiques d’accueil des primo-arrivants varient bien souvent d’une commune à l’autre et d’une sous-région à l’autre. Mais la Région wallonne est-elle prête à mettre en place un parcours d’intégration structuré comme en Flandre ou comme on en discute à Bruxelles ? Rien n’est moins sûr…

Lire la suite...

La nécessité d’une politique publique d’accueil des primo-arrivants est une idée relativement neuve. Ce n’est en effet que depuis 2000 que l’idée fait son chemin dans un certain nombre de pays européens. La Belgique participe au mouvement, mais — faut-il encore s’en étonner ? — de manière peu concertée entre ses trois Régions et à des rythmes très variés. Si la Flandre se distingue par une véritable offre structurée, les Régions wallonne et bruxelloise se dispersent.

Lire la suite...

Alors que l’été a été marqué par l’incroyable incurie du gouvernement dans la question des sans-papiers et, en conséquence, la multiplication d’actions désespérées de certains d’entre eux (grèves de la faim, de la soif, occupations de grues...), Jean-Marie Faux propose dans les lignes qui suivent un regard rétrospectif sur la politique d’asile menée par la Belgique depuis les années 1950. Un regard qui met en lumière la principale cause des difficultés actuelles : lenteurs des procédures et climat de méfiance croissant entre les différents protagonistes de ce difficile dossier.

Lire la suite...

La politique dite de « retour volontaire » est relativement méconnue. Pourtant, elle permet chaque année à plusieurs milliers de personnes n’ayant pas, pour la plupart, de réelles perspectives de séjour en Belgique, de rentrer dans leur pays d’origine. En quoi consiste-t-elle, est-elle pertinente, sa mise en œuvre est-elle efficace ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles nous tenterons de répondre dans le présent article 1.

Lire la suite...

Le Gavroche

Le jeu des sept familles

Il paraît qu’il y a un vent de renouveau qui souffle sur le gouvernement fédéral avec la… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

avril 2020