Vendramin 2013
De novembre 2013 à janvier 2014, la Fondation Travail-Université (FTU) a, à la demande de la CSC, consulté près de 1985 travailleurs sans emploi (TSE) pour dresser un bilan des politiques d’activation des chômeurs après dix années d’existence. Comment ces politiques sont-elles vécues ? Ont-elles des impacts positifs ? Autant de questions qui ont été soumises à ces TSE et dont les résultats sont évoqués en détail dans cette interview.

Lire la suite...

Photo 004-chomhier

Depuis quelque temps, l’Union européenne pousse ses États membres à réformer considérablement le paysage de la formation professionnelle des adultes afin de rendre plus comparables les acquis d’apprentissage et d’harmoniser les procédures d’évaluation. Si l’intention est positive, la façon dont cela se traduit en Belgique risque malheureusement de se révéler inadaptée au public très fragilisé du secteur de l’insertion socioprofessionnelle. Les outils techniques risquent en particulier de reléguer l’accompagnement social à l’arrière-plan. Explications.

Lire la suite...

Pour certains partis comme pour les syndicats, la réduction du temps de travail (RTT) est une politique socio-économique à mettre en œuvre avec plus ou moins d’urgence, selon les cas. Pourtant, au vu de la catastrophique conjoncture économique actuelle, cette orientation politique semble avoir toute sa pertinence. Pour vérifier cette assertion, la Fondation Travail-Université a, sur base d’un travail de réflexion initié par la CSC, sondé plusieurs centaines de militants syndicaux. Voici les principales tendances de cette étude.

Lire la suite...

Durant la campagne électorale de juin dernier, il a été largement question d’emploi et, en particulier, de la régionalisation de la politique de l’emploi. Une régionalisation indispensable selon les uns, dangereuse selon les autres. Mais finalement, au-delà de l’enjeu communautaire, la thématique n’a pas vraiment été approfondie. L’emploi reste une priorité majeure. C’est une des clés de la cohésion sociale. Combattre le chômage, c’est aussi une des voies indispensables pour rencontrer les besoins liés au vieillissement de la population dont les premiers effets se font déjà sentir aujourd’hui en termes de gonflement du coût des soins de santé et de pension.

Lire la suite...

Institué en 2004, le système de « contrôle du comportement actif de recherche » des chômeurs entre petit à petit dans sa vitesse de croisière. Il est dès lors possible de commencer à tirer quelques conclusions de l’expérience acquise. Cet article reste général, et ne s’étend pas sur les éventuelles corrections juridiques à apporter aux textes en vigueur, sauf lorsqu’elles touchent à l’essence du système. Il ne rappelle d’ailleurs qu’à très grands traits la description même du système, que le lecteur intéressé pourra trouver facilement dans d’autres publications 1.

Lire la suite...

La nouvelle donne sociale en entreprise ne finit pas d’intriguer les sociologues, les directeurs des ressources humaines et, bien sûr, les organisations syndicales qui sont à la recherche de nouvelles clés d’analyse pour comprendre la manière dont les salariés s’associent, coopèrent et se solidarisent. L’individualisation du travail est un défi lancinant pour l’acteur syndical qui tente de déchiffrer comment se construit un rapport entre l’individuel et le collectif, dans les environnements professionnels actuels. Dans un ouvrage récent (1), Patricia Vendramin propose quelques pistes de réflexion autour de cette question. Dans les lignes qui suivent, elle nous en livre la substantifique moelle.


Lire la suite...

200 000 nouveaux emplois d’ici la fin de la législature ! C’est la mesure phare de la dernière Déclaration de politique fédérale. Peut-on également créer une part importante de ces emplois nouveaux à Bruxelles et en Wallonie ?


Lire la suite...

Beaucoup de choses auront bougé en Wallonie en matière d’insertion socioprofessionnelle durant la législature qui s’achève. (Très !) bref panorama, et éléments d’appréciations.


Lire la suite...

L’utilisation de plus en plus répandue de l’internet modifie depuis plusieurs années déjà l’organisation de l’économie et, partant, des relations de travail. L’expansion progressive du télétravail l’illustre à merveille. Les marchés du travail se « dématérialisent », se virtualisent. Les enjeux sociaux de cette évolution sont énormes. Mais face aux tentatives d’encadrer cette nouvelle forme de travail, les employeurs belges font de la résistance.


Lire la suite...

 

Chaque année, plus de 400 000 jeunes travaillent comme étudiants. Certains souhaitent ainsi accumuler un petit pactole pour s’offrir un extra, arrondir leurs fins de mois ; d’autres, par contre, de plus en plus nombreux, cherchent un job pour subvenir à leurs besoins fondamentaux (logement, études…). Le travail étudiant dans l’emploi total représente 9,1 %. Pour les employeurs, il s’agit d’un instrument de flexibilité intéressant et bon marché ; le travail étudiant n’échappe malheureusement pas à une multitude d’abus.


Lire la suite...

Le Gavroche

D'un carnaval à l'autre

Et voilà le temps des carnavals passés… Quelques confettis et serpentins souillent encore… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

mars 2020