cover livreLe Triomphe de l’injustice. Le moins que l’on puisse dire est que cet ouvrage porte bien son nom. Plusieurs données chiffrées et graphiques sur l’état des inégalités aux États-Unis égrainés au fil du développement donnent le tournis. Citons un chiffre emblématique : en 2019, les 1% les plus riches gagnent 1,5 million de dollars par an en moyenne quand le revenu moyen de la classe populaire (la moitié de la population !) s’élève à 18.500 dollars. Depuis les années 80, le fossé n’a cessé de se creuser entre le niveau de vie des plus riches et celui du reste de la société faisant des États-Unis le pays où les inégalités ont le plus augmenté. Les revenus des premiers se sont envolés quand ceux des autres ont stagné. Mais ce n’est pas tout, la part d’impôts payée par les ultra-riches est moindre également que celle des autres groupes sociaux qui ont un taux d’imposition assez semblable. De quoi conclure qu’au-delà de sa réputation, l’impôt américain n’est pas/plus progressif.

Comment en est-on arrivé là ? Comment est-on arrivé à un tel démantèlement de l’impôt progressif qui permet à un candidat à la présidence américaine (pas difficile de deviner lequel !) de faire du contournement des impôts sa fierté ? Est-ce le résultat de l’esprit anti-impôt américain ? Pas sûr... Dans un récit historique et analytique l’ouvrage en montre les rouages. Et les leçons que les auteurs tirent devraient nous intéresser si nous ne voulons pas reproduire les erreurs d’outre-Atlantique. L’intérêt du livre réside aussi dans les pistes qu’il propose. Car, au-delà des discours défaitistes, une autre voie est possible pour en finir avec l’engrenage du moins-disant fiscal. Pour cela, il faut (ré)inventer la démocratie fiscale... 

 

E. SAEZ et G. ZUCMAN, Le triomphe de l’injustice - Richesse, évasion fiscale et démocratie, Seuil, Paris, 2020

Le Gavroche

Un été sur la plage comme les autres ?

Un été sur la plage comme les autres ? On pourrait presque y croire malgré le covid. On… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

avril 2020