9782359251685Alors qu’une grande partie de l’humanité se trouve confinée pour une durée indéterminée, la réflexion d’Isabelle Stengers tombe à point nommé pour penser cette débâcle dans laquelle nous nous trouvons. Relisant le philosophe et mathématicien Whitehead à la lueur de notre contexte actuel, Isabelle Stengers nous invite à réfléchir à notre rapport au savoir et au discours scientifique pour arriver à penser ensemble malgré l’isolement, malgré les flux d’informations qui nous parviennent de toutes parts. Selon elle, il importe de ne pas opposer un monde scientifique à un « public prêt à croire n’importe quoi » mais bien de faire « sens en commun ».

En effet, pour Résister au désastre (ouvrage chez Wildpocket, 2019), il faut, à l’image des activistes (notamment écologistes et anti-OGM) qui, pour ne pas oublier ce qui arrive, se donnent les moyens collectifs et sociaux pour penser hors des ornières, se remettre à « ruminer », à objecter et à résister à une pensée scientifique qui serait construite « hors sol », monopolisée par des « spécialistes » devenu·es professionnel·les, sourd·es aux inquiétudes et aux questionnements des populations. Faire sens en commun et problématiser ensemble ce qui nous arrive, et en particulier penser à comment refonder un monde en prenant des bifurcations, des chemins nouveaux, soudant l’imagination et le sens commun, voilà la proposition de Stengers. 

 

Isabelle Stengers, Réactiver le sens commun. Lecture de Whitehead en temps de débâcle, Les Empêcheurs de penser en rond, 2020

Isabelle Stengers, Résister au désastre, WildPocket, 2019 

Lecture en ligne : https://tinyurl.com/wg8m3cy 

Le Gavroche

Un été sur la plage comme les autres ?

Un été sur la plage comme les autres ? On pourrait presque y croire malgré le covid. On… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

avril 2020