Comme chaque année, entre les dernières feuilles et la première neige, sortent les chiffres de la pauvreté, dans tous les pays d’Europe. Dans notre riche royaume, nous avons battu un nouveau record ! Le seuil de pauvreté (SDP) qui correspond à 60 % du revenu médian, est désormais de 1.187,21 € par mois pour un isolé. Quasi le même montant que le Revenu d’intégration… au taux famille. Comment se fait-il ? Pourtant le gouvernement Michel a créé ses « jobs, jobs, jobs ». C’est vrai. Par rapport à 2014, il y a 112.000 personnes de moins dont « l’intensité de travail » est inférieure à 20 %. Mais cela ne leur fait pas des temps plein, et encore moins des salaires corrects. Donc ces fameux bénéficiaires des « jobs, jobs, jobs » vivent encore en-dessous du SDP. Pire s’ils ont des enfants.  Et pire encore s’il s’agit de femmes seules avec enfants. C’est pas des « jobs, jobs, jobs » qu’il faut mais de bons salaires. Et des allocations au moins égales au SDP pour les sans-emploi. Mais patience. En 2006, le Revenu d’intégration pour un isolé ne valait que 74,9 % du SDP. Maintenant, le RIS vaut 76,7 % du SDP. À ce rythme, on devrait y être dans plus d’une centaine d’années. Un siècle, finalement, c’est vite passé non ?

Le Gavroche

Un siècle, finalement, c’est vite passé non ?

Comme chaque année, entre les dernières feuilles et la première neige, sortent les… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Décembre 2019