Protection sociale

Évoquer ce qu’il est convenu d’appeler le « modèle social européen » constitue un véritable défi dans le contexte actuel. Pour le réussir, il est nécessaire de passer par le concept de « solidarité » et par la manière dont ce concept est mis en œuvre (ou pas) au niveau européen. L’impasse dans laquelle se trouve la solidarité est en effet attribuable en partie à l’absence d’un véritable « projet social », mais aussi au fait que la manière de concevoir et d’exprimer la solidarité prenne actuellement un nouveau visage, générateur de confusion, celui de la « solidarité compétitive ».

Lire la suite...

Nous proposons ici de placer une loupe sur la nouvelle procédure d’élaboration du budget des soins de santé. Nous verrons qu’elle a sensiblement augmenté les compétences du Comité de l’assurance et qu’elle a été scrupuleusement suivie par les acteurs. Son application constitue donc une première, mais également une réussite car, en peu de temps, un accord s’est dégagé autour d’une proposition qui respecte la norme de croissance réelle des dépenses publiques de santé, mais qui réserve également une place aux nouvelles initiatives et se traduit par une position courageuse dans la proposition de mesures d’économies.


Lire la suite...

Le dossier des « fins de carrière » a longtemps nagé dans une confusion dont il est loin d’être sorti. Le flou des positions gouvernementales avait été dénoncé, notamment par les dirigeants de la CSC, dès l’ouverture des négociations. Le texte finalement adopté par le gouvernement diffère sur des points importants des notes initiales déposées par la ministre de l’Emploi, sans parler des épouvantails agités par la branche libérale du gouvernement, et beaucoup de différences vont dans le sens des thèses syndicales. Peut-on y voir une victoire des négociateurs syndicaux ? Ou ceux-ci sont-ils, finalement, arrivés au point auquel on voulait les mener ?


Lire la suite...

Le vieillissement est trop souvent associé aux coûts budgétaires qu’il représente. Inévitablement, il suscite des questions à propos de la pérennité des systèmes sociaux et tout particulièrement des pensions publiques et soins de santé collectifs. Systématiquement, on omet de souligner le « marché » que les personnes âgées alimentent par leurs multiples demandes, chaque secteur social étant perçu comme une charge qu’il faut financer par une pression accrue sur les facteurs de production (1).


Lire la suite...

Au quotidien, la pharmacie offre au public un univers d’ordre et de sérénité qui correspond bien à l’image commerciale, rassurante et performante, que l’industrie pharmaceutique cherche à donner d’elle-même. Rien ne saurait arrêter la marche du progrès scientifique et médical… pourvu que celle-ci puisse bénéficier de prix élevés et que soient respectées les règles de la propriété intellectuelle.


Lire la suite...

Les premiers résultats de la politique d’activation du comportement de recherche des demandeurs d’emploi ont été présentés ce 18 janvier par la ministre de l’Emploi, Freya Van den Bossche, et l’Onem. Pas de grandes disparités régionales et proportionnellement peu de contrats d’accompagnement signés mais déjà quelques sanctions. En raison de leur absence de réponse à la convocation de l’Office national de l’emploi, 497 personnes ont en effet été privées d’allocations de chômage pendant 4 semaines au moins. Une solution de repêchage a toutefois pu être trouvée. Explications.


Lire la suite...

Suffit-il de ne pas parler d’un phénomène pour qu’il ne survienne pas et est-il bien responsable d’utiliser un concept qui, apparemment, n’est en rien le reflet de la réalité sociale de notre pays (1) ? Pour certains, décrire les modes de privatisation de la protection sociale en Belgique, voire en Europe, c’est crier au loup alors qu’il est bien terré dans une forêt lointaine et profonde et ce serait inciter les citoyens à recourir à des assurances privées pour anticiper la dislocation de la sécurité sociale. Nous ne sommes pas de cet avis, nous pensons que la privatisation est à l’œuvre bien avant que quiconque n’ose prononcer son nom.


Lire la suite...

La rentrée s’ouvre sur des sujets liés : le budget de l’État, celui de la sécurité sociale et le débat sur les fins de carrière. Le budget 2005 de la sécu a relancé les propos alarmistes. La question de son financement est posée. La réponse dépendra toutefois moins de nuages qui se profileraient à l’horizon que de l’ambition, du projet que l’on veut avoir pour elle.


Lire la suite...

Place à l’activation des chômeurs. Jusqu’à présent, seuls les cohabitants perdaient leurs allocations si leur chômage dépassait une certaine durée, c’était ce qu’on appelait l’article 80. Désormais, les chefs de ménage et les isolés sont aussi dans la ligne de mire. Ils sont priés de s’activer, de démontrer leurs efforts pour chercher un travail, décrocher un intérim, une formation. Le super-conseil des ministres de Petit-Leez a en effet adopté le projet de Frank Vandenbroucke, ministre fédéral de l’Emploi (SP.A), prévoyant une gradation d’avertissements et de sanctions.


Lire la suite...

L’activation des politiques d’emploi constitue aujourd’hui le fil rouge de l’action gouvernementale dans la lutte contre le chômage. Comme l’écrit Adinda Vanheerswynghels, chargée de recherche à l’ULB, les mots ne sont jamais innocents et le choix du terme « activation » est déjà à lui seul lourd de sous-entendus…


Lire la suite...

DEMO JUIN 2017 LOW-page-001

recevoir-democratie01

Comité de rédaction

Laurence Blésin, Catherine Daloze, Virginie Delvaux, Patrick Feltesse, Pierre Georis, Christian Kunsch, Frédéric Ligot, Thomas Miessen, Véronique Oruba, Paul Palsterman, Céline Polain, Naïma Regueras, François Reman, Muriel Ruol, Claire Terlinden, Anaïs Trigalet
Rédacteur en chef : Nicolas Roelens
Journaliste : Stéphanie Baudot

Email : democratie@moc.be 

Editeur responsable :
Pierre GEORIS, Centre d'information et d'éducation populaire du MOC (CIEP)
BP50 - 1031 Bruxelles

Avec le soutien de Mouvement Social scrl


ciep-moc-logo © 2013 Revue Démocratie FWB QUADRI HORI