Protection sociale

 

copyright

 

En Europe, l’origine de nos systèmes de protection sociale est à chercher dans les histoires sociales propres à chaque pays. Si la plupart de ces modèles sont coulés dans le droit, ils n’en restent pas moins traversés par de nombreuses tensions. Se pose dès lors cette question : ces mécanismes ont-ils vocation à s’exporter vers le Sud ? Éclairage 1.

Lire la suite...

11235156295 a9839c396f zSmartphones, ordinateurs, tablettes... Aujourd’hui, tout est conçu pour nous permettre d’avoir constamment accès à de l’information. Mais ces flux continus ont un impact certain sur notre attention, qui se raréfie. Du coup, des technologies sophistiquées sont utilisées pour la capter. Ce contexte contribue à l’émergence d’une « économie de l’attention ». Pour certains, les conséquences de celle-ci sont dramatiques. Pour d’autres, elle augure de nombreuses opportunités. Qu’en est-il ? Analyse.

Lire la suite...

DSC 0021

 Depuis des mois, on entend les présidents de CPAS tirer la sonnette d’alarme. Les CPAS se trouvent en effet dans des situations financières très délicates. Et ce ne sont pas les récentes réformes du gouvernement Di Rupo ni celles en gestation qui vont améliorer leur sort, bien au contraire. Le glissement de la sécurité sociale vers l’assistance sociale semble en marche. Que se cache-t-il derrière ces manoeuvres politiques ? Quel(s) rôle(s) entend-on donner aux CPAS ? Est-ce financièrement et socialement tenable ? D’un point de vue légal, les récentes réformes sont-elles viables ? Autant de questions qui seront analysées dans ce dossier.

Lire la suite...

Photo Dossier Juin 2014 3 copyright wisaflcio - Copie

En septembre 2013, lors d’une importante convention (congrès) tenue à Los Angeles , l’AFL-CIO 2, la seule coupole syndicale des États-Unis, a évalué son fonctionnement. Verdict : son fonctionnement trop étroit, axé uniquement sur les entreprises et les secteurs, diminue la portée du mouvement syndical. À fonctionnement inchangé, ce dernier semble donc en danger au sein de la première puissance mondiale. Pour envisager l’avenir avec sérénité, il doit impérativement revoir ses manières de penser et d’agir. Explications.

Lire la suite...

ChomageSiteDmo copyright wisaflcio

 

En septembre dernier, les Équipes populaires et Présence et action culturelles lançaient une campagne au titre expressément provocateur : « Tous des glandeurs !? ». C’est ce qu’on entend en effet dire des travailleurs privés d’emploi, qu’on appelle « chômeurs ». Car le chômeur est considéré comme le principal responsable de sa situation. Pire encore, il se complairait dans une certaine oisiveté. Or, sa réalité quotidienne n’a rien d’enviable, d’autant que le gouvernement fédéral a adopté récemment de nouvelles mesures de dégressivité des allocations de chômage. Il est donc grand temps de casser le mur de ces préjugés et de prôner une vraie démarche collective dans l’accompagnement des travailleurs privés d’emploi.

Lire la suite...

L’allocation universelle revient dans le débat social comme une idée permettant de déjouer la relative impuissance des progressistes à (ré)inventer des projets mobilisateurs. Très schématiquement, elle permettrait d’accorder plus d’autonomie à chacun, y compris pour mener des projets collectifs. Ses partisans n’en font pas toujours une panacée, mais lui assignent plusieurs objectifs dont celui de combattre le chômage ou la pauvreté. Mais, outre de n’avoir guère de chance d’être adoptée, l’allocation universelle pourrait être d’une efficacité illusoire et s’avérer périlleuse sur le plan social. Pour autant, en débattre peut inspirer d’autres réformes ou relancer d’autres utopies dont nous avons besoin pour (re)passer à l’action. Décryptage d’un débat complexe.

Lire la suite...

Du 5 au 20 juin dernier, se déroulait la 102e session de la Conférence internationale du Travail, à Genève. Comme chaque année, la CSC y était bien représentée pour défendre les intérêts des travailleurs. Au menu notamment, des discussions concernant le « nouveau contexte démographique »  et la traditionnelle analyse du rapport de la Commission d’experts. Annuellement, ce dernier égratigne certains pays pour non-respect des droits du travail. Cette année, la Grèce est particulièrement pointée du doigt, tant les politiques d’austérité qui y sont mises en œuvre rognent des droits fondamentaux. Compte-rendu.

Lire la suite...

Depuis plusieurs années, les demandes d’aide juridique explosent. Dans les faits, la situation devient intenable, non seulement pour le secteur associatif complètement débordé, mais aussi pour les avocats très faiblement rémunérés. Une réforme s’imposait donc. Soucieuse de maintenir l’ « équilibre budgétaire », la ministre de la Justice a proposé une réforme qui sanctionne un public déjà fragilisé et qui écorne la philosophie de l’aide juridique. Or, des solutions alternatives et plus respectueuses existent. Rétroactes.

Lire la suite...

La fraude sociale est un concept particulièrement vague qui rassemble des pratiques aussi diverses que les arrangements à la petite semaine des allocataires sociaux cherchant à nouer les deux bouts avec des indemnités inférieures au seuil de pauvreté (772 euros pour un isolé), mais aussi la traite des êtres humains liée à la criminalité organisée. Depuis les « veuves joyeuses » des logements sociaux qui divorcent fictivement pour percevoir des allocations d’isolé jusqu’au négrier exploitant une main-d’œuvre dénuée de tout droit, le portrait-robot du fraudeur social est flou. Ou plutôt, il a plusieurs visages.

Lire la suite...

Évoquer ce qu’il est convenu d’appeler le « modèle social européen » constitue un véritable défi dans le contexte actuel. Pour le réussir, il est nécessaire de passer par le concept de « solidarité » et par la manière dont ce concept est mis en œuvre (ou pas) au niveau européen. L’impasse dans laquelle se trouve la solidarité est en effet attribuable en partie à l’absence d’un véritable « projet social », mais aussi au fait que la manière de concevoir et d’exprimer la solidarité prenne actuellement un nouveau visage, générateur de confusion, celui de la « solidarité compétitive ».

Lire la suite...

DemoCouvmars

recevoir-democratie01

Comité de rédaction

Laurence Blésin, Catherine Daloze, Virginie Delvaux, Patrick Feltesse, Pierre Georis, Christian Kunsch, Frédéric Ligot, Thomas Miessen, Véronique Oruba, Paul Palsterman, Céline Polain, Naïma Regueras, François Reman, Muriel Ruol, Claire Terlinden, Anaïs Trigalet
Rédacteur en chef : Nicolas Roelens
Journaliste : Stéphanie Baudot

Email : democratie@moc.be 

Editeur responsable :
Pierre GEORIS, Centre d'information et d'éducation populaire du MOC (CIEP)
BP50 - 1031 Bruxelles

Avec le soutien de Mouvement Social scrl


ciep-moc-logo © 2013 Revue Démocratie FWB QUADRI HORI