Associatif

Le dernier gouvernement violet (2003-2007) s’était engagé dans la déclaration gouvernementale à « accorder un statut spécifique au volontariat ». C’est chose faite depuis deux ans avec « la loi relative aux droits des volontaires » du 3 juillet 2005, qui est entrée en vigueur en deux temps (le 1er août 2006 et le 1er janvier 2007). S’il est trop tôt pour en évaluer la mise en œuvre, c’est l’occasion de revenir sur une réalité relativement mal connue, difficile à mesurer… et répondant même à des appellations variables.

Lire la suite...

Le monde de l’éducation permanente est en ébullition. « Son » nouveau décret vient d’entrer en vigueur, ce 1er janvier 2004. Nul ne doute que, sur le fond, il sera profitable au secteur. Quant à la façon dont il atterrira sur le terrain et au sein de chacune des associations, c’est une autre paire de manches…

 

Lire la suite...

Expérimenter, tâtonner, se tromper, imaginer, créer et surtout résister, c’est sans doute ainsi que les différents Collectifs issus du Collectif sans Nom aimeraient se voir définis. Loin de toute velléité majoritaire ou représentative, loin du Grand soir ou de la prise de pouvoir, ces nouveaux mouvements sociaux créent des brèches et instituent de nouvelles formes d’organisation. Rencontre avec l’un de leurs membres actifs : David Vercauteren

 

Lire la suite...

Deux jours après les 100.000 syndicalistes qui avaient défilé à Barcelone à l’occasion du récent sommet européen, quelque 300.000 manifestants ont envahi les rues de la capitale catalane, donnant une étonnante illustration de nouvelles formes de militantisme et d’action, qui bousculent le paysage social traditionnel : antimondialistes, syndicats de chômeurs, squatter luttant pour le droit au logement, autonomistes, groupes militants en faveur des frontières ouvertes... On les appelle les " nouveaux mouvements sociaux ". Mais sont-ils vraiment nouveaux ?

 

Lire la suite...

Il y a une dizaine d’années, le monde associatif francophone était traumatisé par la funeste transformation des emplois TCT en PRIME. Cette mémorable saga des PRC (programmes de résorption du chômage) avait représenté la perte de quelque 4.000 emplois sur 10.000 ! Cela fut vécu par les associations comme un sauvage règlement de comptes politicien. Depuis lors, une extrême méfiance préside à chaque annonce de nouveau projet de réforme. Celle concoctée aujourd’hui par la ministre Marie Arena ne sera pas, cette fois-ci, l’occasion d’un grand "nettoyage".

 

Lire la suite...

 

S’engager aujourd’hui ? Dans un mouvement, dans un parti ? Pour la vie ou à durée déterminée ? À quelles conditions ? Quel est le profil du militant Moc ? Démocratie résume les principaux enseignements de deux sondages réalisés pour le Congrès du Moc en octobre par la Sonecom.

 

Lire la suite...

Mais quelle mouche les a piqués ? De quel droit de simples figurants sur la scène politique prétendent-ils remanier le scénario écrit par les grands de ce monde ? Quelle est donc cette "société civile" qui monopolise les débats politiques ? À peine perceptible il y a une quinzaine d’années, elle s’affirme aujourd’hui de manière plus franche. Certains parlent de "nouvel acteur social", d’autres de "renouveau démocratique", ou encore de "révolution douce". Le professeur Jacques Delcourt (UCL) tente de définir ci-dessous les raisons de l’émergence de cette société civile européenne avant de s’attaquer, dans une seconde partie qui sera publiée dans le prochain numéro de Démocratie, au rôle qu’elle joue de plus en plus dans l’essor d’une société civile mondiale.

 

Lire la suite...

Pendant deux ans, des universitaires et des militants d’Atd Quart-Monde ont travaillé à “croiser leurs savoirs”. Une expérience collective unique et surtout une expérience d’éducation permanente sans précédent.

 

 

Lire la suite...

L'éducation permanente est le fruit d'une longue maturation qui plonge ses racines dans le XIXe siècle. C’est donc d’une grande conquête qu’il s’agit. Mais une conquête fragilisée… en péril. La crise des valeurs sur lesquelles l'éducation permanente s'est fondée, articulée aux incertitudes qui pèsent sur son financement, suscitent de nombreuses interrogations quant à son avenir. Démocratie, dans le prolongement de la marche blanche et du “réveil citoyen” qu’elle devait initier, a décidé de se pencher sur son histoire et son évolution.

 

Lire la suite...

Alors que de nombreux dispositifs ont été mis en place ces dernières années pour favoriser le travail social (Été-Jeunes, contrats de société...), un malaise grandissant s’exprime non seulement du côté de ceux qui sont considérés comme les “receveurs de l’aide” mais aussi de ceux qui sont chargés de la mise en œuvre de ces dispositifs. Le texte que nous publions ci-dessous est un document de réflexion de la Fédération des centres de jeunes en milieu populaire. Il s’agit d’une organisation de jeunesse pluraliste rassemblant principalement des centres de jeunes reconnus qui développent un travail d’animation socioculturel spécifique auprès de jeunes dont les conditions économiques, sociales et culturelles sont les moins favorisées. Un document sans complaisance, reflet d’un certain malaise social, qui doit nous aider à pousser la réflexion et le débat.

 

Lire la suite...

DEMOcouvJANVIER

recevoir-democratie01

Comité de rédaction

Laurence Blésin, Catherine Daloze, Virginie Delvaux, Patrick Feltesse, Pierre Georis, Christian Kunsch, Frédéric Ligot, Thomas Miessen, Véronique Oruba, Paul Palsterman, Céline Polain, Naïma Regueras, François Reman, Muriel Ruol, Claire Terlinden, Anaïs Trigalet
Rédacteur en chef : Nicolas Roelens
Journaliste : Stéphanie Baudot

Email : democratie@moc.be 

Editeur responsable :
Pierre GEORIS, Centre d'information et d'éducation populaire du MOC (CIEP)
BP50 - 1031 Bruxelles

Avec le soutien de Mouvement Social scrl


ciep-moc-logo © 2013 Revue Démocratie FWB QUADRI HORI