Culture

cinmaTrois œuvres majeures du cinéma social – Le voleur de bicyclette ; Moi, Daniel Blake et  Rosetta – dépeignent la dure réalité de celles et ceux qui ont perdu leur emploi. Une réalité qu’il s’agit de montrer telle qu’elle est, tout en lui apportant une signification esthétique et humaine. Telle est en tout cas l’ambition du cinéma social. Évocation.

Lire la suite...

Photo Pacte Copyright SurpriseVaudeville-BrusselsTangoFestival« Bouger les lignes - Tracer nos politiques culturelles pour le XXIe siècle » est un dispositif consultatif à propos des politiques culturelles en Fédération Wallonie-Bruxelles. Lancé par la ministre Milquet en janvier 2015, il est destiné à être finalisé par celle qui lui a succédé, la ministre Gréoli. Il comporte son côté pile et son côté face. Description de ce dont il s’agit, des enjeux, du chaos créé et des perspectives qui, néanmoins, existent d’en faire un « chaos (vraiment) créatif ».

Lire la suite...

Photo Art copyright SteveWilde« C’est du n’importe quoi ! » ; « Ma fille de 8 ans peut faire la même chose » ; « C’est même pas beau » ; « On n’y comprend rien » ; « Et dire qu’il y a des gens qui payent pour ça ! », etc. Voilà une brève compilation de ce que disent certain(e) s de mes ami(e) s lorsqu’est évoqué l’art contemporain. Il ne fait guère de doute que leur point de vue soit partagé par une large frange de la population. Je ne peux pas leur donner tort. Et pourtant...

Lire la suite...

Ren GeorgesAlors que, depuis des mois, les contrôles à l’encontre des chômeurs se renforcent, l’équipe de Démocratie a souhaité prendre le pouls des artistes. Vu la spécificité de leur statut et de leurs contrats, comment s’en sortent-ils ? Voici le témoignage de l’un  d’entre eux, celui de René Georges, « artiste entrepreneur, créateur d’emplois et occasionnellement chômeur ».

Lire la suite...



house-of-cardsHouse of Cards, Borgen, Les hommes de l’ombre... La sphère politique semble omniprésente dans les séries télévisées. Mais, à l’heure où la politique suscite de vives méfiances d’une partie de la population, comment expliquer cet engouement ?

Lire la suite...

IMG 1112 - Copie

 Le secteur de la presse vit actuellement une période de transition : les effets conjugués des nouvelles technologies numériques et de la crise de son modèle économique rendent cette industrie de plus en plus fragile. Alors que les médias d’information se cherchent, le « slow journalisme » a fait son apparition et, petit à petit, creuse son nid. Mais ce journalisme qui enquête et prend le temps dispose de peu d’espace dans la presse belge. Pourtant, de nombreux acteurs vantent déjà les vertus de cette nouvelle approche du métier. Serait-ce la panacée ? Décryptage.

Lire la suite...

phoca thumb l salle3bis

Les centres culturels s’apprêtent à connaître un bouleversement assez considérable avec l’apparition d’un nouveau décret. Cette nécessaire réforme devrait notamment leur permettre de se focaliser davantage sur la qualité et la pertinence de leurs projets culturels plutôt que de mener une course effrénée aux subventions. Mais ces évolutions ne sont pas sans dommages pour le secteur de l’éducation permanente qui pourrait en payer les pots cassés. Retour sur les enjeux de ce nouveau décret.

Lire la suite...

Il y a près de 90 ans étaient enregistrés, aux États-Unis, les tout premiers disques de jazz. Cette nouvelle musique, que découvre alors la société occidentale américaine et européenne, tire ses lointaines origines des chants d'esclaves noirs « importés » dans les champs de coton et de cannes à sucre du Sud des USA. De la rencontre entre ces worksongs, dérivés de la musique africaine, l'influence de la société américaine et la musique européenne naîtra peu à peu un nouveau genre musical qui exprime le plus souvent, pour les Noirs, la souffrance, la solitude, la révolte mais dont la société américaine percevra assez rapidement le profit commercial qu'elle peut en tirer (*).

 

Lire la suite...

Première ligne de clivage entre les amis : que faire de l’héritage ? Grosso modo, deux thèses s’affrontent. Celle dont Hugues Dayez s’est fait le plus éloquent porte-parole (1) versus celle des propriétaires actuels des droits, la veuve d’Hergé et son mari, Fanny et Nick Rodwell (2).

 

Lire la suite...

"La culture est un lien social fondamental qui doit être accessible à tous. Le nier c’est parachever au bulldozer les fossés d’exclusion déjà existants. L’art, tout comme l’engagement social, n’est pas une chose innocente. C’est pourquoi il faut que les artistes et les travailleurs sociaux s’unissent et mettent tout en œuvre pour faciliter aux plus démunis l’accès à la culture, sous toutes ses formes. Pour que les lieux de spectacle ne deviennent pas – comme c’est souvent le cas – des boutiques de luxe réservées aux seuls nantis. Pour que la culture ne devienne pas – comme la médecine ou la justice – de classe. Pour que les exclus reviennent parmi les autres. En espérant que bientôt on puisse voir ou imaginer – et cela sans la moindre démangeaison démagogique – bourgeois et plus démunis assis côte à côte dans des fauteuils de théâtre, de cinéma, d’opéra… avec, ensemble, le même plaisir ou la même exigence artistique." Roland Mahauden, Président de l’asbl Article 27.

 

Lire la suite...

DEMO SEPTEMBRE 2017 LOW-page-001

recevoir-democratie01

Comité de rédaction

Laurence Blésin, Catherine Daloze, Virginie Delvaux, Patrick Feltesse, Pierre Georis, Christian Kunsch, Frédéric Ligot, Thomas Miessen, Véronique Oruba, Paul Palsterman, Céline Polain, Naïma Regueras, François Reman, Muriel Ruol, Claire Terlinden, Anaïs Trigalet
Rédacteur en chef : Nicolas Roelens
Journaliste : Stéphanie Baudot

Email : democratie@moc.be 

Editeur responsable :
Pierre GEORIS, Centre d'information et d'éducation populaire du MOC (CIEP)
BP50 - 1031 Bruxelles

Avec le soutien de Mouvement Social scrl


ciep-moc-logo © 2013 Revue Démocratie FWB QUADRI HORI