Mi-décembre, je me suis autorisé quelques minutes de télévision. L’approche des fêtes de fin d’année, c’est toujours l’occasion de se nourrir de quelques doses de bons sentiments. J’ai donc osé le « Viva for life » de la RTBF ou « la grand-messe de l’enfance en détresse » du service public. Que d’émotions... 75.000 enfants ne partent pas en vacances chaque année ? Pour eux, des dons en veux-tu, en voilà ! Des téléspectateurs plus généreux que jamais. De la belle charité bien ordonnée. Le tout magnifié par trois animateurs enfermés dans un cube en verre (ne cherchez pas de lien...). Ça fait chaud au cœur tant de solidarité. Le show est tellement efficace qu’il serait bon qu’il fasse des petits. Il manque des sous pour l’enseignement ? « Viva for school », pardi ! À quand des pensions décentes ? « Viva for old people ! » Et tous ces pauvres réfugiés ? « Viva for visas ! » Pas de doute, il y a moyen d’inspirer nos décideurs. Charles Michel aurait tort de se priver de son « Viva for jobs ». Et Maggie De Block ? Un « Visa for health » (à considérer qu’elle n’ait pas déjà assez avec le Télévie...). Un pas plus loin ? « Viva for SNCB ! » Qui pour nier que ça ferait du bien aux navetteurs ? Quant à nos politiques sécuritaires... « Viva for cops », évidemment ! Voire mieux : « Viva for F35 ! » Ben oui, il n’y a pas que les budgets sociaux qui sont à la peine... Last but not least, on n’oubliera pas notre ministre des Finances et son « Viva for money ». On lui rappelle que ça s’appelle l’impôt ? #

Le Gavroche

Nos valeurs...

C’est l’une des dernières initiatives officielles prises par Maggie De Block au cours de… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Juin 2019