Comme chaque année à la même période, ça s’agite aux quatre coins du monde. En effet, le mercato de football bat son plein depuis quelques semaines maintenant. Et, déjà, les montants des transferts atteignent des sommes folles. A la limite de l’indécence. Depuis plusieurs mois maintenant, on assiste également à un autre type de mercato. D’autant plus scandaleux. Tout a commencé en mai dernier. On apprenait alors que Neelie Kroes rejoignait Uber. Neelie qui ? L’ex- commissaire européenne chargée de la Concurrence. Ben, voyons... Comme si cela ne suffisait pas, José Manuel Barroso y est allé aussi de son petit transfert. Et tant qu’à faire, autant voir grand. L’ex- président de la Commission européenne va donc garnir les rangs de Goldman Sachs… Mais si, vous savez, cette banque qui a plus qu’un pied dans la crise financière et dans le maquillage des comptes de la Grèce. Comme le mercato bat encore son plein, on pourrait facilement s’imaginer quelques exemples de débauchage à l’échelon belge : Theo Francken rejoindrait ainsi les rangs de l’Agence Frontex. Autant être au front. Alexander de Croo rejoindrait Electrabel pour ses talents d’ « électricien ». Lui-même reconnaît aimer « débrancher la prise ». Pourtant, cette fois, on ne peut pas lui donner tort. Il est peut-être temps de mettre un peu d’ordre dans tout ce micmac, non ?

Le Gavroche

Nos valeurs...

C’est l’une des dernières initiatives officielles prises par Maggie De Block au cours de… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Juin 2019