Camarades syndicalistes, tous sur le net ! Il y a quelques mois, les employés d’IBM Italie ont voulu protester contre la rupture unilatérale d’un accord syndical par leur boss. Ils ont décidé de descendre dans la rue, avec calicots, pancartes et tout et tout. Sauf que leur manif, ils l’ont faite sur la grande toile. Le mot d’ordre était : rendez-vous sur « Second Life » le 27 septembre à 9h pile-poil. Pour ceux qui l’ignorent, Second Life c’est un univers virtuel où l’internaute – pardon, le « résident » – vit une « seconde vie » virtuelle : il se balade dans des villes virtuelles, il rencontre des gens virtuels (avatars), il peut même faire du commerce virtuel avec des dollars virtuels qui, eux, peuvent être échangés pour du vrai (‘perdent jamais le nord, ceux-là...). Eh ben désormais, il y a des manifs syndicales virtuelles aussi. Attention, hein, le plus fou dans l’histoire c’est que c’est du sérieux : les 1 853 manifestants issus de 30 pays ont obtenu la démission du boss italien – en vrai – et le rétablissement de l’accord syndical ! « Salauds d’avatars » qu’il a dû se dire, le boss. Ça a tellement bien marché que les syndicats britanniques ont ensuite décidé de créer un lieu de rencontre sur Second Life pour les syndicalistes du monde entier. Le premier rendez-vous international a eu lieu le 4 mars, avec expo photo, etc. Les Allemands aussi ont occupé un espace virtuel pour expliquer leur campagne en faveur du salaire minimum. Bon, d’accord, rien ne vaut une bonne pluie glacée pendant qu’on bat le pavé. N’empêche, peut-être que bientôt les grèves des trains ne se feront plus que sur Second Life...

Le Gavroche

« Après moi les mouches... »

« Où placer Michel, Reynders, Chastel ? Le casse-tête du casting libéral pour les… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Septembre 2019