Au départ, je m’étais dit : pour le numéro du 1er janvier, pas oublier de leur souhaiter une bonne année. Bon, OK, mais « Bonne année ! », ça ne remplit pas toute une rubrique, même si on ajoute « et heureuse ». Donc, ‘faudra préciser un peu. Et c’est là que, tout de suite, les choses se compliquent. En effet, pour 2008, je pourrais vous souhaiter pas trop de crise politique en Belgique, pas trop de chômage, pas trop de problème de financement des pensions, pas trop de changement climatique, pas trop de guerre en Irak, pas trop de pauvreté en Afrique, pas trop de mensonges à la Maison Blanche, pas trop de délocalisations, pas trop de terrorisme, pas trop de Van Cau à Charleroi ni de Daerden à Liège, pas trop de docu-fiction à la RTBF, pas trop de crise de « subprime », pas trop de files de parents devant les écoles... Vous allez me dire : hé ben voilà, c’est déjà pas si mal ! Oui, c’est vrai (en plus, j’ai rempli d’un coup la moitié de ma rubrique). Mais quand même, ça reste un peu déprimant, non ? J’aurais aimé vous souhaiter – je ne sais pas moi – un beau pays dans une belle Europe sur une belle planète où il fait bon vivre ensemble ! Mais pour 2008, ce sera un peu juste. Avant ça, il faudra d’abord sauver la Wallonie, sauver Bruxelles, sauver la Flandre, sauver la Belgique, sauver l’Europe, sauver l’Afrique, sauver la planète, sauver le climat, sans même compter sauver Yves Leterme. Donc, peut-être pour 2009. En attendant, disons que je vous souhaite... une bonne santé ! Ce sera déjà ça de pris...

Le Gavroche

« Après moi les mouches... »

« Où placer Michel, Reynders, Chastel ? Le casse-tête du casting libéral pour les… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Septembre 2019