Certains jours, je me mets à rêver que le Français s'intéresse à la politique belge avec le même enthousiasme que le Belge (du moins le Belge francophone) qui, de son côté, dit tout savoir de Macron, Mélenchon, Hamon, Fillon ou de la tante à Marion. Certes, ce n'est pas gagné. Ne dit-on pas, chez nous, aux visiteurs étrangers que « si vous pensez avoir compris la Belgique, c'est qu'on ne vous l'a pas expliquée correctement ! »

Il est donc plus que temps de faire œuvre de pédagogie politique : cher ami français, en Belgique, tu dois savoir qu'en ce moment, la droite (wallonne) accuse la gauche radicale (wallonne) d'être complice du FN (français) pendant que cette même droite (wallonne) est critiquée pour s'être alliée avec la droite nationaliste (flamande), qui elle-même ne cesse de se rabibocher avec les chrétiens-démocrates (flamands) avec lesquels ils formaient un cartel avant de devenir les meilleurs ennemis du monde (flamand). Pendant ce temps le cœur saigne chez les socialistes (wallons) car les politiques antisociales du précédent gouvernement (dirigé par l'un des leurs) font tellement de dégâts qu'ils alimentent les votes de la gauche radicale (wallonne) !

C'est tout simple en fait... Au point de se dire qu'il n'est même pas impossible que le Belge lui-même se passionne un jour pour son propre paysage politique. #

Le Gavroche

« Après moi les mouches... »

« Où placer Michel, Reynders, Chastel ? Le casse-tête du casting libéral pour les… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Septembre 2019