Oufti, j’ai fait un de ces cauchemars, l’autre nuit... J’ai rêvé que pour fêter leur retraite, José et Anne-Marie avaient pris ensemble l’avion à l’aéroport de Liège-Bierset pour aller faire du saut en parachute doré au-dessus du Grand Canyon. Pour réaliser cet exploit sportif, ils avaient été coachés par le Forem, dont la note avait été réglée par la carte de crédit du centre hospitalier de Huy. Carte de crédit que l’on croyait perdue, mais que, coïncidence, Michel et Frédéric venaient de retrouver à l’occasion d’un audit de l’entreprise. Or Jean-Claude et son copain Claude, qui rentraient justement de Carcassonne avec une chaudière, ne voulaient pas rater, eux aussi, cet exercice de saut en parachute doré. Ils demandèrent à Philippe, le fils de Jean-Claude, s’il pouvait leur obtenir un billet en première classe pour ce voyage, « mais pour 10 à 15 fois moins cher » que dans une agence. « Bien sûr » répondit Philippe, qui avait un véritable don pour dénicher les très très bonnes affaires. Il contacta tout de go une société de logements sociaux et lui vendit la chaudière de Carcassonne, qui fut nettement surfacturée. Avec l’argent ainsi obtenu, Philippe put offrir ce beau voyage à son père et, avec le solde, offrit même des pralines à Anne-Marie. C’est alors que soudain, Elio déboula en colère et se mit à scander : « Remboursez, remboursez ! ». José, Anne-Marie, Michel, Frédéric, Jean-Claude et Philippe lui répondirent du tac au tac : « Casse-toi, pôvre con ! ». C’est à ce moment précis que je me suis réveillé, complètement en sueur. Ouf, ce n’était qu’un cauchemar...

Le Gavroche

« Après moi les mouches... »

« Où placer Michel, Reynders, Chastel ? Le casse-tête du casting libéral pour les… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Septembre 2019