Cela vous dirait, un job payé 21 346 euros... de l’heure ? Si oui, devenez patron de Porsche. Tel est le salaire horaire touché par ce monsieur l’an dernier, d’après les calculs du quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. Pour ma part, je me contenterais bien juste d’un petit intérim là-bas. Par exemple, une simple semaine de 40 heures. De quoi empocher 853 840 euros et puis prendre des vacances pour le restant de mes jours. Mais apparemment, monsieur Wendelin Wiedeking — c’est son nom — ne cherche pas d’intérimaire. Pas de bol. Si vous voulez toujours gagner de l’argent, ne vous tournez surtout pas vers les autres constructeurs automobiles. Car aux États-Unis, les trois patrons des trois plus grandes firmes (GM, Ford et Chrysler) ont proposé au Congrès américain de réduire leur salaire à... 1 dollar. Par an ! Oui oui, vous avez bien lu : 1 dollar par an. Certes, en échange, les Big Three demandent une bagatelle de 34 milliards de dollars pour sauver leur petite entreprise qui connaît la crise. Mais soit. Quand un patron quémande un salaire de 1 dollar par an, vous vous dites quand même que quelque chose est enfin en train de changer dans ce fichu monde. Les parachutes dorés remplacés par la piécette du mendiant. D’ailleurs, peut-être que le vicomte Davignon aurait dû y penser lors de l’assemblée des actionnaires de Fortis : un euro par an pour les membres du CA et du comité de direction. Il aurait sans doute été applaudi...

Le Gavroche

« Après moi les mouches... »

« Où placer Michel, Reynders, Chastel ? Le casse-tête du casting libéral pour les… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Septembre 2019